Edito

Nos héros nationaux

 
D’aucuns seraient certainement surpris de noter que Grace Monde met en couverture deux hommes politiques dont la disparition brusque et sauvage est célébrée respectivement les 16 et 17 janvier de chaque année. A mille diables de quitter notre ligne éditoriale, nous nous donnons ce devoir de présenter à nos lecteurs ces deux hommes, naturellement hyper nationalistes et patriotes, qui auront bataillé bec et ongles contre l’impérialisme et la dictature pour sauver le Congo de la prédation. Leur abnégation leur a valu la mort, les deux étant fumés, l’un à la Kalachnikov et l’autre au pistolet automatique.

Face à ces deux héros nationaux diagnostiqués vrais, les Congolais doivent ranger de côté leurs ragnagnas politiciens, fixer leurs regards sur la RDC sauvagement malmenée depuis plus de deux siècles pour ses propres richesses, et cogiter sur le bien-être des Congolais, dont plusieurs millions n’ont pas eu la chance de vivre et de mourir normalement. A cause de la politique de la terre brûlée instaurée par les prédateurs étrangers et leurs hommes de paille.

Que veut le peuple congolais pour cette année 2018 ? C’est une question qu’on ne devrait plus se poser dans la mesure où on sait pleinement qu’il veut que ses conditions de vie soient considérablement améliorées. Le Congolais veut travailler et être conséquemment rémunéré. Il veut que l’éducation, la santé, l’accès à l’eau potable et à l’électricité lui soient garantis. Cela est faisable.

Comme vous pourrez le constater dans nos colonnes, nous ne sommes pas engagé dans la politique politicienne qui, il faut le relever, n’est pas notre tasse de café. Déjà à Kinshasa et dans d’autres villes du pays, il y a de nombreux magazines et tabloïdes qui en raffolent quotidiennement. Notre label pour cette année nouvelle demeure celui de vous informer vrai et utile sure la société, l’économie, la culture, la musique, l’environnement, la santé, le bien-être, la mode, la cuisine, les affaires, etc. Car, l’année dernière, cela nous a valu des égards, des mérites, des rapprochements, des ouvertures. A l’effet de faire plus, nous nous sommes dotés de nombreuses surprises sous nos manches. Des surprises qui vous feront aimer davantage ce magazine qui ne laisse personne de marbre. Pour ne pas rater un seul numéro, la solution est simple : gracemondialisez-vous, en souscrivant à l’abonnement revu à la baisse (45 USD pour 12 mois).

Encore une fois, nos voeux les meilleurs pour cette année nouvelle et Bonne lecture.

A lire aussi